qualitelec
Faire le choix de la qualité

Climatisation réversible

Une solution 2 en 1 : frais l'été et chaud l'hiver....

La climatisation est l’action de réfrigérer mécaniquement l’air ambiant d’une pièce en y insufflant  de l’air froid.

La climatisation peut-être réversible, c'est à dire que vous bénéficiez tout au long de l'année d'une température intérieure agréable.

Elle fonctionne comme une pompe à chaleur air-air en permettant les échanges de chaleur entre l’intérieur de votre habitation et l’extérieur.

 

Les climatiseurs peuvent être de plusieurs types :

- Monobloc : ils sont constitués d’une seule unité mobile ou fixe.

Ces unités monoblocs sont peu chères mais non seulement elles sont bruyantes via la soufflerie, mais en plus elles sont assez énergivores.

- Split : plus puissants qu’un appareil monobloc, ils sont dotés d’une seule unité extérieure pour une unité intérieure.

- Multisplit: ils permettent de raccorder plusieurs unités intérieures sur une seule unité extérieure. Ces derniers sont toujours fixes et permettent de rafraîchir plusieurs pièces d’une même habitation et ce, de différentes manières :

Avec un climatiseur dit gainable. C’est-à-dire qu’il est constitué d’un réseau de conduits de distribution d’air rigide raccordant les buses de diffusions entre elles avec reprise d’air. Celles-ci sont raccordées à une unité extérieure. Ce type de climatisation à l’avantage d’être plus silencieux et d’être quasiment invisible puisque entièrement dissimulé sous le plafond ou sur les murs. Seules les  grilles de soufflage sont visibles et discrètes.

Avec un climatiseur à cassettes.  Il s’utilise généralement pour de grands espaces. Ces dernières sont fixées au plafond. Attention toutefois, vous risquez de ressentir le souffle d’air froid.

Bon à savoir : dans la majorité des cas, pour 1 kw acheté, 3 kw ou plus sont restitués selon le coefficient de performance contre 1kw acheté = 1 kw restitué pour les chauffages ou les climatiseurs traditionnels ou ancienne génération. Ainsi, les économies d'énergies réalisées peuvent aller de 10 à 25 % par an selon l'ADEME !