Mieux comprendre votre chauffage électrique

Le chauffage électrique a changé. Il est aujourd’hui signe de modernité et atteint un niveau de performance élevé. Panneaux rayonnants, accumulateurs, radiateurs à inertie, tous ces appareils offrent, à contrario des radiateurs électriques ancienne génération et à puissance égale, une chaleur « enveloppante » et uniforme aux 4 coins d’une pièce. Et parce qu’il existe un large éventail de systèmes de chauffage et que le besoin en chaleur n’est pas le même partout, plusieurs critères doivent être pris en compte :

  • la dimension de chaque pièce,
  • le niveau d’isolation (plafonds, murs, sols, fenêtres…),
  • la typologie des pièces à chauffer…

Vous souhaitez remplacer votre système de chauffage électrique ? Faites appel à un installateur partenaire Qualitelec qualifié, reconnu pour son savoir-faire et son expertise.

Rendez-vous sur www.qualitelec.com ou appelez le 03 88 20 65 40

BON À SAVOIR :

La part de consommation d’énergie d’un ménage pour le chauffage représente environ 60 à 75 % selon les régions, l’investissement d’appareils de chauffe nouvelle génération est par conséquent rapidement rentabilisé.

Quelques informations sur les systèmes de pilotage du chauffage

Que vous soyez locataire ou propriétaire, le chauffage est un poste de dépenses important dans un logement. Base de confort et de bien-être, une bonne maîtrise du chauffage peut être source d’économies d’énergie.

Savez-vous qu’il existe 3 systèmes de pilotage du chauffage permettant de limiter le gaspillage en évitant la surconsommation d’énergie tout en augmentant la sensation de confort ? Le thermostat, le régulateur et le programmateur.

– Le thermostat d’ambiance pilote tous vos radiateurs en même temps. L’utilisation de thermostats peut réduire de 10 à 25 % la consommation d’énergie (source ADEME).

– Le régulateur permet le maintien constant de la température ambiante grâce à une sonde qui prend en compte les évolutions du climat extérieur et la température mesurée dans la pièce. Il permet ainsi de limiter les gaspillages en évitant les surchauffes.

– Le programmateur adapte automatiquement le niveau de chauffe souhaité selon les zones (jour/nuit) et le rythme de vie des occupants. Par exemple, elle permet d’abaisser la température à 18° en votre absence et de l’augmenter 30 minutes avant votre retour.

Que savoir des radiateurs dits intelligents

Vous souhaitez revoir votre installation de chauffage et opter pour des radiateurs intelligents ? Choisissez de préférence un modèle portant la norme
« NF Electricité Performance catégorie 3 étoiles œil ».
Cette norme permet d’avoir l’assurance que votre équipement répond à certaines exigences de qualité et de technicité comme par exemple :

  • L’existence d’un système de programmation (ou plusieurs) ;
  • Une régulation thermique électronique qui pourra se faire au dixième de degré près ;
  • Une capacité de préréglage pour les températures que vous souhaiterez enregistrer ;
  • La détection systématique des mouvements d’air (ouverture d’une fenêtre) ou de présence et l’adaptation en conséquence des cycles de chauffe.

L’installation d’un tel équipement est très spécifique ainsi, si vous souhaitez coupler votre radiateur intelligent à un système de domotique, il est préférable de faire appel à des professionnels qui connaissent suffisamment bien ce domaine.

Sachez que vous pouvez piloter votre système de chauffage depuis votre smartphone ou votre tablette. Ainsi, vous pouvez par exemple passer en mode confort 1h avant de rentrer de vacances.

Pour mettre en place le système de pilotage le plus adapté à vos besoins, contactez un professionnel du réseau Qualitelec !

Réussir votre programmation

Vous possédez un système de programmation de chauffage mais n’avez jamais constaté d’économies depuis sa mise en place ?
C’est que la programmation ne doit pas être correcte.

Trois étapes pour réussir la programmation de votre chauffage électrique :

1. Déterminez le nombre de zones à programmer et les pièces de votre logement à intégrer dans chaque zone.
     Exemple : Zone jour : séjour, cuisine, salon.
                        Zone nuit : chambres.
Le matin, la température augmente dans la zone jour et s’abaisse dans la zone nuit et inversement le soir afin de ne chauffer qu’en période d’occupation.

2. Entrez vos heures de présence par zones et par jours. Exemple : vous travaillez du lundi au vendredi de 8 h 30 à 18 heures :
     Zone jour : vous chaufferez du lundi au vendredi de l’heure du lever au départ puis à nouveau 30 minutes avant votre retour :
     6 h 30 – 8 h 00 confort / 8 h 00 – 17 h 30 réduit17 h 30 – 23 h 00 confort / 23 h 00 – 6 h 30 réduit

3. N’oubliez pas de prévoir 30 minutes pour que le chauffage passe de position réduit à confort. Si l’émetteur que vous programmez est un plancher
chauffant, veillez à anticiper de 2 heures la programmation ou référez-vous à la notice d’utilisation.

Néanmoins de nombreuses autres astuces peuvent vous permettre de réaliser des économies d’énergie tout en bénéficiant d’un confort optimal. N’hésitez pas à contacter un installateur Qualitelec pour vous guider et vous permettre de choisir la solution la plus adaptée à votre situation.

recomande-logo-es_100x100

Les électriciens Qualitelec sont recommandés par ÉS et membres de la corporation des électriciens.